How to inspect a motor with a thermal imager

10-17-2019 | Thermographie

Les caméras infrarouges, ou caméras thermiques, sont pratiques pour inspecter les moteurs. En effet, vous pouvez observer ce qui se passe pendant le fonctionnement du moteur. Observer la signature thermique d’un moteur dans des conditions normales (charge nominale de 40 % minimum) peut vous en dire long sur son état. Si vous devez inspecter un moteur en charge réduite, vérifiez également les problèmes mineurs. En effet, la charge augmentant, la température va augmenter. Et s’il y a un problème, ces légères différences de température deviendront plus importantes.

Où regarder et que rechercher ?

  • Analysez l’extérieur du boîtier du moteur. Si vous observez des points chauds, ou si le boîtier est beaucoup plus chaud que la température normale, vous devrez procéder à un examen plus approfondi.
  • Vérifiez le ventilateur de refroidissement par convection (s’il y a lieu) pour vous assurer qu’il fonctionne.
  • Observez les bobinages. Un point chaud localisé peut indiquer une usure des bobinages due à la chaleur excessive provenant des transitoires ou des harmoniques sur la ligne.
  • Retirez le capot du boîtier de raccordement et analysez les connexions. Des connexions trop desserrées ou trop serrées ainsi que des brins endommagés sur les lignes peuvent entraîner une importante résistance qui transformera votre énergie électrique en chaleur.
  • Vérifiez la température des roulements. Si elle est plus élevée de 5 à 10 °C que celle du boîtier du moteur, il se peut qu’il y ait un problème d’alignement, ou bien qu’un roulement soit usé ou qu’il ait été trop ou trop peu lubrifié. 

Analysez attentivement les couplages et les arbres d’entraînement.

Ces composants sont généralement constitués de métal brillant. Il se peut donc que la caméra lise les reflets et que la température affichée soit plus élevée ou plus faible que la température réelle. Différentes solutions existent pour atténuer ce problème. Elles sont abordées dans d’autres sections et dans les formations.

Si vous constituez une archive des images thermiques de vos moteurs clés au fil du temps, il sera bien plus facile de savoir si un point chaud est un problème ou non. Après la réparation d’un moteur, utilisez votre caméra thermique pour vérifier que les réparations ont été efficaces et créez une nouvelle référence.