Français

L´histoire du multimètre

Galvanomètre de Tabby chez English Wikipedia, CC0

Le premier appareil pouvant être considéré comme l´ancêtre du multimètre a été mis au point en 1820. Il s´agissait d´un dispositif de détection de courant à pointeur mobile, appelé galvanomètre. Conçu uniquement pour la détection du courant électrique, qui permettait le déplacement de l´aiguille d´une boussole, le galvanomètre était utile en laboratoire, mais très volumineux et délicat, donc peu pratique pour le travail sur le terrain.

En 1920, Donald Macadie, ingénieur à la Poste britannique, aurait inventé le tout premier multimètre. L´histoire raconte que suite à sa frustration de devoir transporter tout un ensemble d´outils différents lorsqu´il travaillait sur des lignes de télécommunications, il aurait créé un outil capable de mesurer à la fois les ampères, les volts et les ohms. L´outil ainsi mis au point s´appelait l´avomètre.

Le premier avomètre était assez encombrant par rapport aux multimètres numériques que nous connaissons aujourd´hui. Mais au cours de la première décennie suivant l´invention du multimètre, sa taille a considérablement diminué, pour donner naissance dans les années 1930 à une version portable avec une plus grande plage d´utilisation et des fonctionnalités supplémentaires.

L´histoire du voltmètre remonte à Westinghouse, qui lança le premier multimètre universel. Les avomètres mesuraient uniquement le courant continu (DC), la résistance et la tension dans 13 plages différentes. Après la mise au point du « redresseur à oxyde de cuivre », le multimètre était capable de mesurer le courant alternatif (AC) dans 20 plages différentes.

Une ancienne version de l´avomètre de Liftarn, CC BY-SA 3.0

Une ancienne version de l´avomètre de Liftarn, CC BY-SA 3.0
 

Le premier voltmètre numérique

Peu de temps après, l´affichage analogique allait sortir sur le marché. A mesure qu´avançait l´histoire du voltmètre, les ingénieurs se sont efforcés dès les années 1950 de mettre au point un voltmètre numérique à semi-conducteurs. Mais la technologie ne serait pas en mesure de proposer de tels produits avant les années 1970. C´est à cette époque que les semi-conducteurs sont devenus suffisamment bon marché pour permettre de telles conceptions.

Le multimètre numérique Fluke 8020A

Le premier multimètre numérique portable à succès au monde, ou plutôt un voltmètre doté de fonctionnalités de multimètre, a permis de donner aux techniciens de terrain des capacités de dépannage autrefois réservées aux spécialistes de laboratoire. Le multimètre numérique Fluke 8020A a fait son entrée en 1977. Facile à ranger dans une poche ou un sac à outils pour se rendre sur les sites les plus inaccessibles, il était précis, fiable, facile à utiliser et d´une résistance à toute épreuve. Et quel changement dans le quotidien des techniciens !

C´est ainsi que Fluke a changé sa position pour passer de fabricant d´instruments de laboratoire à leader mondial en instruments de mesure électrique portables. Au cours des décennies qui ont suivi, le 8020 et ses successeurs ont su trouver leur place sur les lieux de travail les plus difficiles, gagnant ainsi la fidélité de certains des techniciens les plus exigeants du monde, et vendant plus d´un million d´unités avant la fin des années 1980.

La technologie la plus récente et la plus performante

Né dans une ère de progrès technologiques remarquables (les premiers circuits téléphoniques à fibre optique ont été mis en service en 1977), le Fluke 8020A utilisait la technologie électronique la plus récente et la plus performante. C´était là son secret. Les composants existants ne permettaient pas d´allier haute performance et faible coût. C´est pourquoi les concepteurs Fluke ont mis au point une puce de convertisseur analogique-numérique à semi-conducteur en oxyde métallique (CMOS) complémentaire et personnalisée pour piloter l´écran LCD de leurs produits.

Jack Nugent, président de Specialty Engineering, Inc. en 2004, et son 8020A.

Jack Nugent, président de Specialty Engineering, Inc. en 2004, et son 8020A.
 

Les composants électroniques conditionnés dans ce petit boîtier gris se sont avérés extrêmement précis (0,25 % de lecture +/- 1 chiffre), d´une grande autonomie, fiables et durables. Si le 8020 a impressionné les éditeurs (le magazine Electronics a rédigé une analyse technique de 6 pages à son sujet), il a fait encore plus sensation sur le terrain. Après seulement une journée d´utilisation, les multimètres concurrents équipés d´un écran LED devaient être rechargés pendant la nuit. La batterie de 9 volts du 8020 a quant à elle duré 200 heures de test. Son écran LCD a été conçu pour optimiser la visibilité et la réactivité, même à basse température.

Pour une protection contre les transitoires de tension élevés, le 8020 était doté de pinces de varistance en oxyde métallique, combinées à des résistances d´entrée conçues pour laisser le circuit ouvert en cas de panne afin de protéger le multimètre et son utilisateur. Ce petit multimètre gris alliait la performance au prix (169 $) et fut un succès immédiat.

Avant qu´il ne soit retiré du marché en 1984, plus de 250 000 exemplaires du 8020A ont été vendus. Et le 8020B, avec cinq modèles supplémentaires basés sur la même technologie, a porté le total à 1 million d´exemplaires à la fin de la décennie.

+ de 40 ans de progrès : histoire des modèles de multimètres Fluke

1977

Le Fluke 8020A devient le premier multimètre numérique portable à succès 

1979 

Le Fluke 8020B entre dans la gamme des multimètres numériques 

1982 

Fluke produit les multimètres numériques TRMS Fluke 8060A et 8062A 300 V 

1987 

Le Fluke 87 entre dans la gamme des multimètres numériques 

1983 

Fluke commence à vendre la série 70 de multimètres numériques, dont le Fluke 77 

1990 

Fluke présente le 88, le premier multimètre portable conçu pour les techniciens automobiles 

1991 

Fluke commence à vendre le multimètre numérique Fluke 12  

1996 

Les multimètres numériques Fluke maintiennent les standards de sécurité de Fluke. Plusieurs modèles sont désormais certifiés dans de nouvelles catégories de mesure (CAT III et CAT IV) définies par la Commission électrotechnique internationale (CEI) 

1997 

Le Fluke 77 série III est commercialisé 

2000 

Fluke présente la série 180 de multimètres numériques multifonctions améliorés avec fonction d´enregistrement des données. Le logiciel qui l´accompagne, FlukeView Forms, transforme les données en précieux rapports graphiques 

2004 

L´introduction du multimètre industriel, le modèle 87V de Fluke ajoute une fonction de thermomètre et la capacité de mesurer avec précision la fréquence et la tension des variateurs de vitesse 

2004 

Le multimètre numérique Fluke 233 est également lancé sur le marché 

2013 

Fluke commence à vendre le multimètre numérique 101 

2014 

Fluke lance Fluke Connect™ en mai. Il permet aux techniciens de transmettre sans fil les données de mesure depuis les outils de diagnostic vers les smartphones, pour un stockage de données sécurisé dans le Cloud et un accès illimité pour les équipes sur le terrain. 

2015 

Le multimètre thermique TRMS Fluke 279 FC allie la thermographie aux fonctionnalités d´un multimètre numérique  

2019 

Fluke présente le multimètre numérique TRMS 87V MAX, le premier multimètre Fluke certifié IP67. 

Un client Fluke a envoyé son multimètre Fluke 80248 accompagné d´une lettre indiquant le nombre d´années de fonctionnement de l´appareil.

Un client Fluke a utilisé son multimètre 8024B pendant plus de 26 ans. Au fil des années, il a perdu le bouton de maintien de la crête, mais a fonctionné parfaitement pendant sa longue durée de vie.


Avancées technologiques du multimètre

A mesure que de plus en plus de multimètres sont lancés sur le marché, les produits Fluke sont plus sûrs et performants que jamais.

En 2004, seulement 27 ans après le lancement initial du 8020A, le multimètre numérique Fluke 189 propose plus de 20 nouvelles fonctionnalités, parmi lesquelles :
  • Possibilité d´enregistrement et d´horodatage des événements pour identifier les problèmes intermittents.
  • Certification 1 000 V CAT III, 600 V CAT IV.
  • Résistance à des tensions de crête transitoires de 8 000 V et protection contre les arcs électriques.
  • Mesure en toute sécurité de cinq fois plus de courant câblé.
  • Thermomètre intégré, plus besoin de transporter un outil séparé.
  • Maintien de l´affichage pendant la mesure.
  • Lecture Min/Max/Moyenne pour capturer les problèmes intermittents, les creux et les pics.
  • Fonction de capture de crête, qui permet de détecter les transitoires et les bugs sans oscilloscope.
  • Sélection de plage automatique plus rapide et étui intégral.

Un ingénieur Fluke travaille avec le multimètre numérique Fluke 189


Les multimètres de demain

Solidité et sécurité améliorées

Les préoccupations des employeurs, des syndicats et des techniciens en matière de sécurité ne vont qu´augmenter. Aujourd´hui, les outils Fluke répondent aux normes de sécurité les plus strictes, voire les dépassent, et portent la marque des laboratoires de test américains et internationaux pour le prouver. A mesure que les normes deviennent de plus en plus strictes, les outils Fluke font de même.

Adaptation de l´ergonomie à l´environnement

Un outil difficile à utiliser finit toujours au fond de la boîte à outils. Grâce à nos avancées en matière de conception de produit, les techniciens gardent toujours leurs outils Fluke en haut de la boîte. Les multimètres numériques sont plus compacts que jamais. Ces outils tiennent parfaitement dans la paume de votre main, comme le Fluke 107.

Simplification de l´interface utilisateur

Les concepteurs intègrent constamment de nouvelles fonctionnalités sans ajouter de complications supplémentaires. Pour le multimètre numérique 87V, Fluke a réaffecté un bouton existant pour inclure à la fois la température et une fonction de variateur de vitesse.

Mesure sans contact

L´introduction de la technologie FieldSense de Fluke est désormais intégrée dans les testeurs électriques et les pinces multimètres, ce qui facilite les mesures de tension et de courant sans toucher de fil sous tension.

Fiabilité accrue

Les techniciens peuvent être sûrs que la fiabilité restera un facteur déterminant pour Fluke. Pour preuve : les ingénieurs Fluke font le plein de pièces réparables lors de la conception d´outils. Ils doivent anticiper et estimer la durée d´utilisation de l´outil, et acheter le nombre de pièces réparables en fonction de cette durée de vie pour assurer le réapprovisionnement des utilisateurs tout au long de la durée de vie prévue de l´outil.

Capacités étendues

Les nouveaux multimètres Fluke en font plus. C´est aussi simple que cela. Qu´il s´agisse d´une sécurité accrue, de fonctionnalités supplémentaires ou de performances supérieures, les nouvelles générations d´outils Fluke en feront toujours plus. Nous investissons en permanence dans le développement d´outils nouveaux et de meilleure qualité pour répondre aux besoins d'un monde électrique et industriel en constante évolution.

Ressources connexes