Français

Comment tester la continuité

Comment tester la continuité
  1. Placer le sélecteur rotatif en mode Test de continuité (Continuity test icon). Il est probable que le symbole sur le sélecteur rotatif partage son emplacement avec une ou plusieurs autres fonctions, généralement la résistance (Ω). Les sondes de test étant séparées, l'écran du multimètre peut afficher OL et Ω.
  2. Si nécessaire, appuyer sur la touche de continuité.
  3. Insérer d'abord le cordon de test noir dans la fiche COM.
  4. Insérer ensuite le cordon rouge dans la fiche VΩ. Ensuite, retirer les fils dans l'ordre inverse : d'abord rouge, puis noir.
  5. Le circuit étant hors tension, connecter les cordons de mesure sur le composant en cours de test. La position de ces cordons est arbitraire. Noter que le composant peut devoir être isolé des autres composants du circuit.
  6. Le multimètre numérique (DMM) émet un son si un trajet complet (une continuité) est détecté. Si le circuit est ouvert (l'interrupteur est en position OFF), le multimètre n'émet aucun son.
  7. Lorsque la mesure est terminée, mettre le multimètre hors tension pour économiser la batterie.

Présentation du test de continuité

  • La continuité est la présence d'un trajet complet pour la circulation du courant. Un circuit est complet lorsque son interrupteur est fermé.
  • Le mode Test de continuité d'un multimètre numérique permet de tester les interrupteurs, les fusibles, les connexions électriques, les conducteurs et d'autres composants. Par exemple, un bon fusible doit présenter une continuité.
  • Un multimètre émet une réponse sonore (un bip) lorsqu'il détecte un trajet complet.
  • Le bip, un indicateur sonore, permet aux techniciens de se consacrer aux procédures de test sans avoir à regarder l'écran du multimètre.
  • Lors d'un test de continuité, un multimètre émet un son en fonction de la résistance du composant testé. Cette résistance est déterminée par le réglage de la gamme du multimètre. Exemples :
    • Si la gamme est définie sur 400,0 Ω, le multimètre bipe généralement si la résistance du composant est inférieure ou égale à 40 Ω.
    • Si la gamme est définie à 4,000 kΩ, le multimètre bipe généralement si la résistance du composant est inférieure ou égale à 200 Ω.
  • La gamme la plus basse doit être utilisée pour tester des composants de circuit qui ont normalement une faible valeur de résistance, comme les connexions électriques ou les contacts d'interrupteur.
How to test for continuity

Référence : Digital Multimeter Principles, écrit par Glen A. Mazur, édité chez American Technical Publishers.