Français

Approche documentaire des tests de manocontacts

13 Avr 2020 | Etalonnage

Les méthodes classiques de test des manocontacts ont été remplacées suite à l'introduction de nouveaux outils de test de pression. Aujourd'hui, la plupart des manocontacts sont testés avec un manomètre monté sur une pompe pour alimenter et mesurer la pression, et un multimètre numérique réglé pour vérifier en continu l'ouverture et la fermeture du manocontact. Le technicien ou l'électricien en charge du test doit interpréter la pression appliquée au manocontact quand l'avertisseur de continuité sonne pour indiquer la fermeture du manocontact. Cette solution est viable, mais de nouveaux outils peuvent faciliter cette tâche.

Les calibrateurs modernes permettent d'enregistrer automatiquement la pression appliquée quand un manocontact passe d'ouvert à fermé et de fermé à ouvert. Le point de consigne et de réinitialisation ainsi que la zone morte du manocontact sont ainsi beaucoup plus faciles à déterminer.

Un calibrateur à mémoires moderne vous permet de tester l'ouverture des contacts secs et de fermer le commutateur ou, si vous utilisez le Fluke 753 ou 754, de laisser le commutateur connecté à la tension active pour que le calibrateur mesure l'évolution de la tension AC et l'interprète comme l'ouverture et la fermeture du commutateur. Mise en garde : il est toujours plus sûr de tester un circuit hors tension, mais ce n'est pas toujours possible. Aussi, ne mesurez pas de tensions AC supérieures à 300 V AC, comme il s'agit de la tension nominale maximale de la série des 75X. Les tensions triphasées de 480 V AC doivent être mises hors tension et débranchées du commutateur si vous procédez au test avec un appareil de la série 75X.

Pour effectuer le test :

  1. Pour commencer à tester le commutateur, procédez aux branchements comme illustré ci-dessus. Dans cet exemple, nous allons tester des contacts secs et la continuité. Pour mesurer la continuité pour le test, sélectionnez la mesure de la résistance. Puis basculez vers le mode écran source et sélectionnez la pression pour afficher la pression générée par la pompe manuelle et mesurée par le module de pression. Passez le calibrateur en mode test écran partagé.
  2. La prochaine étape consiste à décrire le commutateur et s'il est normalement ouvert ou fermé à la pression ambiante. L'état relâché du commutateur est l'état de réinitialisation. L'état déterminé est l'état que le commutateur adopte lorsque de la pression ou du vide lui est appliqué. Dans cet exemple, le commutateur est normalement ouvert et devrait se fermer lorsque la pression appliquée dépasse les 10 psi. Il faut ensuite définir la variation admissible de pression de l'état déterminé du commutateur et la taille de la zone morte. Dans cet exemple, la valeur de consigne idéale du commutateur est définie à 10 psi, avec une déviation de +/- 1 psi autorisée. La pression de réinitialisation admissible est décrite dans la tolérance de la zone morte. Dans ce cas, l'état de réinitialisation doit être inférieur de plus de 1 psi à la pression de consigne trouvée mais pas inférieur de plus de 3 psi à la pression de consigne trouvée.
  3. Une fois les tolérances de test entièrement définies, lancez le test. Augmentez la pression jusqu'à ce que le calibrateur capture la valeur de pression de l'état de réglage. Diminuez ensuite la pression jusqu'à trouver la pression de réinitialisation. Continuez d'augmenter et de diminuer la pression à travers le commutateur à la recherche de mesures de pression de consigne et de réinitialisation qui se répètent. Une fois satisfait du résultat, appuyez sur Terminé pour obtenir l'évaluation de réussite/échec du commutateur. Si le commutateur échoue au test, il faut peut-être régler ou remplacer le commutateur. Si le commutateur est réglé, répétez le test pour documenter l'état final du commutateur avant de le remettre en service. Le résultat du test est maintenant documenté et prêt pour le téléchargement du logiciel de gestion de l'étalonnage.

Retrouvez GRATUITEMENT cette note d'application comprenant des astuces techniques, ainsi que HUIT autres notes d'application, dans un seul et même guide pratique de l'étalonnage de la pression.