Français

Principales causes et types de décharge partielle

12 Oct 2021 | Détection de fuites

Une décharge partielle (DP) est une décharge électrique qui ne ponte pas complètement l´espace entre deux électrodes conductrices. Une décharge partielle se produit dans une variété d´emplacements et de supports pour équipements électriques haute tension. Bien que les termes varient, il existe généralement quatre types de décharge partielle, chacun se produisant pour des raisons différentes et ayant la capacité de causer des niveaux de dégâts variables. Généralement causée par un défaut mineur et entraînant des milliers de mini-décharges répétitives, la décharge partielle se propage et se développe au fil du temps. Au final, elle peut entraîner des défaillances catastrophiques, jusqu´à la panne de l´équipement et la formation d´arcs électriques dangereux. La sécurité est notre principale préoccupation à tous.

Détectez les décharges partielles avec la caméra acoustique de précision Fluke ii910Détection de décharge partielle dans une installation de distribution électrique avec la caméra acoustique de précision Fluke ii910.

Types de décharge partielle

  1. Décharge corona : Cette forme courante de décharge partielle se produit lorsque la décharge se trouve directement dans l´air, en provenance de la surface pointue du conducteur. (c´est ce qui provoque les émissions sonores et de radiofréquence). Du point de vue des dégâts ou de la sécurité, la décharge corona n´est généralement pas préoccupante.
  2. Décharge d´arc : La décharge d´arc est une décharge électrique prolongée produite par le claquage d´un gaz. Du plasma se forme lorsque le courant circule dans l´air ou tout autre milieu normalement non conducteur.
  3. Décharge de surface : Lorsque la décharge se déplace le long de la surface d´isolement, on parle de décharge de surface, ou suivi de surface. Il peut s´agir de l´un des types de décharge partielle les plus destructeurs. La contamination et l´usure de la surface d´isolement constituent les deux causes les plus courantes d´une décharge de surface. Dans les équipements à moyenne et haute tension, ce type de décharge se produit lorsque l´isolement tombe en panne, généralement en raison d´une humidité élevée ou d´un mauvais entretien. L´infiltration d´humidité est également une cause courante de décharge de surface.
  4. Décharge nulle (interne) : Elle est le plus souvent due à un défaut d´isolement des câbles, des bagues, de l´isolement de jonction GIS, etc. La décharge nulle est hautement destructrice pour l´isolement, et continue généralement à s´étendre jusqu´à provoquer une défaillance complète.

Détection de décharge partielle

En général, les décharges avec suivi de surface et les décharges nulles sont les plus préoccupantes et doivent être détectées et corrigées en priorité par les électriciens industriels en haute tension, les techniciens de distribution, les ingénieurs de transmission et les ingénieurs en haute tension pour le fabricant de l´équipement d´origine (OEM). Dans de nombreux cas, la détection et la correction d´une décharge partielle constituent une priorité pour la sécurité. Au-delà de la sécurité personnelle, une décharge partielle dangereuse peut avoir les conséquences suivantes :

  • Temps d´arrêt
  • Incendies
  • Dégradation de l´isolement
  • Surcharge du réseau

Ces problèmes peuvent être évités si la décharge partielle est détectée de manière précoce, avant la survenue de dégâts importants. Il existe actuellement plusieurs méthodes de détection des décharges partielles. La décharge partielle est détectable à l´aide d´ultrasons, de la radiofréquence (RF) et du rayonnement ultraviolet, mais les méthodes utilisées jusqu´à présent sont incomplètes et présentent des inconvénients. Ces autres méthodes ont empêché la détection de décharges partielles depuis l´arrière de l´enceinte, nécessitaient une formation approfondie et manquaient de précision pour garantir une attention et une réparation rapides, sans parler du fait qu´elles impliquent de placer l´utilisateur à proximité d´équipements potentiellement dangereux.

La caméra acoustique de précision Fluke ii910 constitue un meilleur moyen de détection des décharges partielles. La technologie innovante SoundSight™ de Fluke transforme l´ultrason en une image claire. Avec la caméra Fluke ii910, vous êtes en mesure de localiser les décharges partielles sans vous encombrer de cordons ou d'accessoires, tout en restant à une distance de sécurité. Quelques minutes après l´ouverture de la boîte, vous pouvez commencer à détecter une décharge partielle comme un professionnel : vous vous familiariserez vite avec cette caméra facile à utiliser. La caméra Fluke ii910 vous permet de prendre des photos de la zone balayée et d´accéder à des données importantes à des fins d'analyse et de création de rapports.