Faciliter la détection des fuites d´air

05-16-2019 | Imagerie industrielle

Même les plus petites fuites d´air peuvent entraîner des pertes de produits, d´énergie et de temps de production, en particulier pour une chaîne de production qui ne peut pas faire fonctionner ses outils et processus sans air comprimé.

Si la pression de l´air comprimé n´est pas suffisante pour assurer le fonctionnement des équipements à des niveaux optimaux, les conséquences peuvent s´avérer coûteuses. Plus le système présente des fuites, plus le compresseur doit travailler pour fournir l´air nécessaire à l´équipement, ce qui n´est pas optimal pour le compresseur. Cette augmentation de la demande augmente le risque d´une quantité inadéquate d´air comprimé pour les outils et l´équipement de traitement.

Les fuites d´air comprimé vont également augmenter les coûts énergétiques. Selon le département de l´Energie des Etats-Unis, une seule fuite de 3 mm (1/8") dans une conduite d´air comprimé peut coûter jusqu´à 2 500 $ par année.

Caméra industrielle acoustique Fluke ii900 utilisée dans une usine de fabrication d´équipements lourds

Un partenaire pour la détection des fuites d´air

Comment gérez-vous le contrôle des fuites d´air en gardant à l´esprit vos nombreuses autres priorités ? C´est la question à laquelle a répondu un des principaux fabricants d´équipements lourds, en découvrant un nouveau partenaire en matière de détection des fuites d´air.

Chaque jour, ce fabricant utilise entre 50 et 70 m3/min d´air comprimé. Ce volume d´air comprimé fait fonctionner jusqu´à 200 outils dynamométriques par ligne ainsi que les équipements de fabrication qui déplacent de grandes feuilles d´acier de 1,27 cm d´épaisseur, ou positionnent des pièces. Si une seule ligne présentait une fuite, cela pourrait avoir un impact sur la production et augmenter les pertes d´énergie. Et il ne s´agit que d´une seule fuite…

Ainsi, lorsque Fluke a proposé à cette entreprise d´essayer la nouvelle caméra industrielle acoustique Fluke ii900, elle n´a pas hésité une seconde. Les petits microphones ultra-sensibles de la caméra ii900 détectent les sons à la fois dans la plage auditive humaine et dans la plage ultrasonique et, plus unique encore, ils permettent à l´utilisateur de visualiser le son.

« Le fait de pouvoir visualiser d´où vient le problème ajoute une autre dimension », explique le responsable de la maintenance de l´entreprise. « Vous pouvez identifier quel filetage, raccord ou tuyau est défectueux. La localisation précise de l´origine de la fuite sur cette image est une expérience fascinante ».

La caméra ii900 peut effectuer un balayage visuel de grandes zones, jusqu´à 50 mètres (164 pieds) de distance, ce qui permet d'accélérer la détection des fuites dans l´usine et de réduire considérablement le nombre d´heures passées sur cette tâche.

« Certains jours, nous détection et réparons 30 ou 40 fuites en seulement quelques heures », explique le responsable. « De plus, nous pouvons également utiliser la caméra ii900 durant les heures de production lorsque l´environnement est extrêmement bruyant. Elle réussit toujours à localiser des fuites situées au plafond, à une distance allant jusqu´à 6 ou 9 mètres ».

La recherche de fuites sans affecter la production constitue un avantage considérable pour le fabricant. « Nous n´avions jamais tenté de rechercher des fuites d´air en cours de production parce qu´il était impossible de fermer les allées et de faire sortir les personnes de la zone pour rechercher les fuites potentielles », affirme le responsable. « Nous pouvons désormais rester sur le côté et analyser les conduites d´air situées au-dessus de nos têtes sans entraver le déplacement des chariots et des personnes en dessous. Nous n´affectons pas leur travail, ce qui est mieux pour tout le monde ».

Ressources connexes