Choisissez le logiciel de thermographie qui vous simplifiera la tâche

11-19-2019 | Thermographie
Un utilisateur de caméra thermique visionne des images thermiques sur une tablette grâce à l’application mobile Fluke Connect®

Les logiciels actuels de thermographie proposent beaucoup plus de fonctionnalités et sont bien plus faciles à utiliser que les précédents logiciels. Vous pouvez désormais installer un logiciel de thermographie sur un PC ou un appareil mobile (y compris votre smartphone) afin d’organiser, améliorer, éclaircir et analyser des images, et élaborer des rapports professionnels que vous pouvez transférer par e-mail.

En revanche, en améliorant les images, vous ne modifiez pas les données réelles. Vous changez uniquement la présentation de manière à ce que même une personne inexpérimentée puisse bien voir les anomalies. Cela facilite la prise de décision et réduit le temps de discussions.

L’un des principes de base au moment de choisir le logiciel de thermographie est de s’assurer qu’il vous permet de réaliser les opérations suivantes :

  • Traiter et exporter les images dans différents formats notamment : .jpg, .tiff, .bmp, .gif et .avi, ainsi que dans les formats propriétaires qui vous permettent d’accéder à davantage de données pour une analyse avancée.
  • Éditer et manipuler les images en réglant le niveau et la sensibilité, en modifiant l’émissivité, en ajoutant des repères, en surlignant des points chauds, en référençant les images et en appliquant des alarmes de couleur.
  • Combiner les images de lumière visible et infrarouges et régler la combinaison des deux images pour localiser plus facilement les zones susceptibles de présenter des problèmes et les mettre en évidence.
  • Visionner et partager des images directement depuis votre caméra, votre smartphone ou votre ordinateur afin de collaborer à distance avec les membres de l’équipe.
  • Commander à distance votre caméra infrarouge pour régler la mise au point ou capturer des images sans manipuler la caméra. Cette fonctionnalité est particulièrement utile dans les environnements potentiellement dangereux ou les espaces exigus.
  • Élaborer des rapports à partir d’un modèle ou personnalisés pouvant être transférés aux formats .pdf ou .docx.
  • Effectuer des analyses tridimensionnelles de manière à visionner les images infrarouges depuis différents angles afin d’identifier des zones supplémentaires présentant un problème et permettre d’éliminer les faux positifs.
  • Comparer les images côte à côte de manière à observer les changements sur la même cible au fil du temps pour servir de support aux programmes de maintenance prévisionnelle.
  • Modifier la palette de couleurs afin de mieux différencier les zones chaudes ou froides grâce aux contrastes élevés ou voir des différences subtiles grâce aux niveaux de gris.
  • Ajouter des commentaires écrits ou vocaux avec des images de lumière visible supplémentaires afin de fournir les informations nécessaires à l’élaboration d’un rapport complet.
  • Classer, cataloguer ou étiqueter les images et les associer à un équipement pour faciliter le suivi de ces images au fil du temps.