Astuces techniques : combien d'énergie ce système de refroidissement à haute efficacité gaspille-t-il ?

03-02-2012 | HVAC

Il y a cinq ans, avec le passage aux équipements à haute efficacité, Fluke a commencé à recevoir des appels de dépannage de techniciens de service. Les appels se passaient suite à l'installation et ils ne concernaient pas le nouvel équipement, mais il s'agissait d'autres parties du système qui fonctionnaient alors de manière irrégulière, voire pas du tout.

Le problème ? Les systèmes de distribution électriques plus anciens n'avaient pas la puissance nécessaire pour le nouvel équipement à haute efficacité contrôlé électroniquement. Beaucoup d'installations n'ont pas conduit d'études de charge avant d'installer le nouvel équipement et n'étaient pas préparées à l'impact de cette nouvelle unité sur les autres charges. Plus particulièrement, lorsqu'une installation commence à ajouter des contrôles et de l'électronique, cela introduit dans le système de distribution électrique des harmoniques qui peuvent causer des problèmes de performance sur les autres équipements du système.

Sur ce point, Fluke a intensifié sa formation et son travail de sensibilisation sur le dépannage de la qualité du réseau électrique auprès de la communauté HVAC. Nous avons également commencé à travailler sur la prochaine génération des Énergimètres.

Détecter les problèmes de qualité du réseau électrique est une chose, mais les réparer implique souvent d'en parler avec les responsables. Résoudre les problèmes d'harmoniques nécessite l'aide d'un ingénieur électricien, puis l'achat et l'installation éventuels d'un équipement correctif. Redistribuer les charges et augmenter la capacité du système a également un coût. Comment un technicien peut-il expliquer aux responsables que les problèmes posés par une performance irrégulière de l'équipement méritent d'être résolus malgré leur prix ? Normalement, ils ne peuvent pas, des pannes se produisent donc et ils sont pointés du doigt.

Heureusement, des professeurs à l'université polytechnique de Valence, en Espagne, ont été capables de trouver une solution. Ils ont développé un moyen de quantifier l'énergie rendue inutilisable par la distorsion des harmoniques et le déséquilibre de charge. Jusqu'alors, Fluke ne pouvait qu'aider ses clients à identifier la présence d'harmoniques et de déséquilibres. Mais, en partenariat avec les professeurs, Fluke a pu développer une nouvelle génération d'outils de qualité du réseau électrique, capables non seulement d'identifier, mais aussi de quantifier, les pertes d'énergie et de les multiplier par les tarifs horaires des fournisseurs d'énergie pour que l'utilisateur puisse présenter aux responsables le coût exact de la mauvaise qualité du réseau électrique au fil du temps.

Désormais, les techniciens HVAC confrontés à des problèmes de qualité du réseau ont à disposition l'outil dont ils ont besoin pour détecter le problème ET démontrer de façon convaincante la pertinence de mettre en place la solution. Les bâtiments qui gèrent leurs coûts d'énergie peuvent comprendre l'intérêt de remédier à des problèmes opérationnels causés par la qualité du réseau électrique, si elles peuvent quantifier la réduction correspondante sur leur facture d'électricité. Les nouveaux modèles, le Fluke 434 et les ÉnergiMètres et analyseurs de qualité du réseau électrique 435 série IIremplacent les modèles existants à partir de janvier 2012.