Cinq conseils pour obtenir des images thermiques de qualité

10-17-2019 | Thermographie

La qualité d’une image thermique va au-delà de l’aspect purement esthétique. Il est primordial d’identifier les zones d’intérêt. Voici une manière simple d’y parvenir :

QUALITÉ DE L’IMAGE = mise au point + optique + résolution spatiale (pixels + champ de visée)
 

Mise au point

La mise au point impacte directement la qualité de votre image ainsi que l'exactitude des données de mesure de la température que vous recueillez avec une caméra infrarouge. En effet, une image floue peut s’avérer être pire que pas d’image du tout. Si votre image n’est pas nette, cela peut faire une différence de mesure de 20 degrés ou plus. Assurez-vous de choisir le type de mise au point (fixe, manuelle ou automatique) qui correspond à la distance type jusqu’à la cible pour vos inspections. 

Optique

Les matériaux utilisés pour les optiques en thermographie déterminent l’efficacité avec laquelle l’énergie est transmise au détecteur, et ont donc un impact direct sur la qualité de votre image. Une perte importante d’énergie infrarouge à cause des optiques peut entraîner une perte des détails sur l’image. Le germanium est le matériau disponible le plus efficace pour transmettre l’énergie au détecteur et il est utilisé avec des revêtements spécifiques dans les optiques des caméras infrarouges de qualité supérieure.

Résolution du détecteur (pixels)

Le nombre de pixels du détecteur (résolution du détecteur) sur votre caméra infrarouge est un élément clé pour la qualité de vos images. Chaque pixel détecte la température apparente de sa zone sur la cible. Plus il y a de pixels du détecteur sur la cible, plus vous obtenez de détails sur votre image et plus votre mesure est précise.

Champ de visée (FOV)

Le champ de visée (FOV) fonctionne en lien avec la résolution du détecteur pour déterminer la qualité de l’image. Le FOV définit la zone vue par la caméra à un moment précis. Les exigences du FOV dépendent de l’application. Par exemple, il est préférable d’avoir un FOV plus large pour inspecter un bâtiment ou pour examiner de plus près un tableau électrique. De loin, les petits objets seront examinés avec une caméra dotée d’un FOV étroit.

Résolution spatiale

Tant la résolution du détecteur que le FOV jouent un rôle important concernant les détails de l’image infrarouge. Vous serez donc ravis de savoir que la résolution spatiale (mesurée en mrad) tient compte de ces deux éléments. La résolution spatiale peut être considérée comme une manière de définir la plus petite taille d’un objet pouvant être détectée. Plus la valeur de la résolution spatiale est faible, plus votre image contient de détails et meilleure est la qualité.