Partie 2 : Informations sur la sécurité des tests électriques

Est-ce un renvoi de tension ou une tension induite ?

Jim White, directeur de la formation, Shermco Industries, Inc.

Vous allez vérifier l'absence de tension et avez effectué les procédures de verrouillage/d'étiquetage. Vous portez les équipements de protection individuelle (EPI) appropriés, vous disposez du bon testeur de tension et savez l'utiliser. Lorsque vous placez les sondes sur le circuit, vous obtenez une tension alors qu'il ne devrait y en avoir aucune ! Que se passe-t-il ?

  1. Vous êtes peut-être sur le mauvais équipement. Certainement pas vous ! C'est un problème suffisamment important pour que la NFPA 70E ajoute un nouvel article à ce sujet dans son édition 2009, Article 130.7(E), Alerting Techniques, (4) Look-Alike Equipment (Techniques d'alerte, (4) Équipement ressemblants) : « Si des travaux sont réalisés sur un équipement hors tension et sécurisé, dans une zone de travail où d'autres équipements sous tension, similaires en taille, forme et construction sont présents, une des méthodes d'alerte présentées dans l'article 130.7(E)(1), (2) ou (3) doit être appliquée pour éviter à l'employeur de travailler sur un équipement ressemblant dangereux. »
  2. Est-ce vraiment hors tension ? Si le disjoncteur ou le fusible de notre circuit n'est pas clairement marqué ou si un disjoncteur à boîtier moulé s'est déclenché, vous pourriez avoir un choc ! J'ai plusieurs fois eu de mauvaises surprises avec un disjoncteur à boîtier moulé « déclenché », pour découvrir ensuite que les contacts ne s'étaient pas entièrement ouverts. Le courant ne passait pas, mais la tension si ! Réglez toujours les disjoncteurs déclenchés sur la position OFF, avant de commencer à travailler.
  3. Des tensions induites ou « fantômes » peuvent être présentes. Beaucoup de personnes pensent que les tensions induites ne se passent que dans des sous-stations à haute tension en extérieur. Il est vrai que c'est le plus grand danger des tensions induites. Néanmoins, les circuits à basse tension placés dans des chemins de câble peuvent également induire des tensions dans des câbles hors tension placés dans le même chemin de câble (voir Figure 1).
    >Figure 1. Scénario de tension induite à basse tension

    Utiliser une terre statique sur ce circuit dissipera la tension sans problème, étant donné que la tension induite ne peut pas causer de courant de court-circuit.

  4. Il y a peut-être un renvoi de tension. Les transformateurs d'alimentation de commande (CPT), indiquant les lumières et les circuits « étrangers » (ceux provenant d'un autre tableau ou d'une autre zone) peuvent en être la cause. Utiliser une terre statique à un circuit avec un renvoi de tension peut causer des arcs, ce qui est dangereux.

Tensions de renvoi

Souvent, les tensions de renvoi et les tensions induites peuvent être très similaires. Les tensions induites sont généralement inférieures à la tension nominale du circuit, mais les renvois de tensions peuvent avoir une tension similaire aux tensions induites. Comme mettre à terre un renvoi de tension peut être dangereux, que faire ?

Les tensions de renvoi sont des tensions qui proviennent souvent d'un autre circuit ou d'une autre partie de l'équipement, mais qui « reviennent » par les indicateurs lumineux, les transformateurs d'alimentation de commande ou même les résistances présentes dans l'équipement. Ces tensions sont généralement inférieures à la tension nominale du circuit et peuvent avoir une valeur similaire aux tensions induites. Il peut donc être difficile de faire la différence entre un renvoi de tension et les tensions induites. Si une tension induite est connectée à la terre, il n'y a pas de source de génération (de courant) et la tension disparaîtra. En revanche, une tension de renvoi, bien qu'elle soit inférieure à la tension nominale, est alimentée par une source et produira un arc si elle est connectée à la terre.

Outils de test à basse ou haute impédance

La solution est d'utiliser une combinaison d'outils de diagnostic, afin de déterminer s'il s'agit d'un renvoi de tension ou d'une tension induite et de vérifier les résultats initiaux.

Les testeurs de tension de bonne qualité possèdent généralement une impédance d'entrée élevée. J'ai découvert l'importance de cette fonction lorsque j'ai testé un refroidisseur de 9 000 tonnes qui avait un problème intermittent. J'ai connecté la sonde de test à une extrémité de la bobine, et lorsque j'ai collé la deuxième sonde à la terre, la bobine s'est refermée, déclenchant le passage hors tension du refroidisseur. Ce ne fut pas un moment brillant de ma carrière. Le multimètre que j'utilisais avait une impédance d'entrée de quelques milliers d'ohms. Lorsque j'ai connecté la bobine sous tension à la terre, assez de courant a circulé par le multimètre pour que la bobine s'enclenche. Un testeur avec une impédance d'entrée importante ne permet pas à assez de courant de circuler dans le multimètre pour faire enclencher la bobine. J'ai ramené mon multimètre à impédance d'entrée basse bon marché à la maison et j'ai acheté un outil de bonne qualité avec une impédance d'entrée importante.

Après avoir mesuré la tension avec un voltmètre standard à impédance d'entrée haute, utilisez un multimètre numérique avec une option d'impédance basse, comme le Fluke 117 ou 289. Ces multimètres proposent une impédance d'entrée haute et basse. Si la tension est induite, l'impédance d'entrée basse devrait dissiper la tension dès qu'elle est connectée à la terre. À l'aide d'un testeur de proximité à basse tension, prenez les mesures sur le circuit testé, en laissant le testeur de tension à basse impédance connecté. La figure 2 illustre les mesures finales : pas de tension indiquée par le testeur de proximité et pas de tension affichée sur le testeur à impédance d'entrée basse.

Figure 2. Indications de renvoi de tension

Si le testeur de tension à impédance d'entrée basse mesure une tension, comme présenté dans la Figure 3, même s'il ne s'agit que de quelques volts, et que le testeur de proximité indique la présence de tension, la tension sur le circuit est probablement un renvoi de tension qui doit être découvert avant de pouvoir continuer. Mettre à terre ce circuit causerait un arc !

Figure 3. Indications d'un renvoi de tension

Un multimètre à double impédance est parfait pour ce test, c'est mieux que de se servir de deux multimètres séparés ou de prendre des mesures dangereuses.

Résumé

Si vous faites face à un circuit qui présente une tension alors qu'il ne devrait pas en avoir, soyez prudents dans votre approche. Créer un arc est dangereux et vous pourriez être licencié, si ce n'est pire. Travaillez en toute sécurité. Recherchez si la tension est induite par des câbles sous tension à proximité ou s'il s'agit d'un renvoi de tension d'une source inconnue.

Lisez la première partie de cette série d'Informations sur la sécurité des tests électriques : se préparer à l'absence de contrôles de tension