Les techniciens ont conscience des avantages des tests sans fil

01-01-2015 | Vibrations

La plus importante participation à une enquête jusqu'à présent

Ce doit être dans l'air du temps.

Lorsque nous avons demandé à des utilisateurs Fluke ce qu'ils pensaient des outils de mesure sans fil, nous avons obtenu la plus importante participation à une enquête jusqu'à présent : 137 techniciens de huit pays ont donné leur avis. C'est au moins le double de notre participation habituelle.

Résumé : qu'ils utilisent déjà ou non des outils de mesure sans fil, la plupart des techniciens considèrent que les tests sans fil sont plus pratiques et, dans de nombreuses situations, plus sûrs que les méthodes traditionnelles. Jeff, électricien interne et utilisateur du système sans fil CNX Fluke, déclare : « Cela me rend la maintenance préventive et le dépannage bien plus sûrs et plus faciles. Vu comme les choses se profilent, cela ne va que s'améliorer. »

Outils sans fil Fluke Connect
La plupart des participants trouvent les tests sans fil plus pratiques et, dans de nombreuses situations, bien plus sûrs que les méthodes traditionnelles.

Parmi ceux qui ont répondu à notre enquête, 114 (83 pour cent) travaillent aux États-Unis et 17 (12 pour cent) au Canada. Nous avons également interrogé des techniciens au Brésil, en Égypte, en Finlande, en Inde, au Japon et en Afrique du Sud.

Quelque 31 pour cent des interrogés (43) travaillent dans des installations industrielles, alors que 18 pour cent (24 techniciens) travaillent comme fournisseurs de services sous contrat et 9 pour cent (13 personnes) assistent des installations commerciales. Les autres secteurs représentés étaient les entreprises publiques (12 interrogés), les fournisseurs d'électricité (7 interrogés) et les centres de données (5 interrogés). Trois techniciens qui ont donné leur avis travaillent dans des hôpitaux et trois chez des opérateurs de télécommunications.

Beaucoup de métiers, beaucoup de perspectives

Quels métiers ont-ils ? Vous le dites, ces gens le font. Les mieux représentés : les techniciens de maintenance (24 pour cent soit 33 interrogés), suivis par les électriciens internes (15 pour cent/21 interrogés) et les entrepreneurs électriciens (12 pour cent/17 interrogés). Nous avons également interrogé 12 techniciens HVAC/R, huit responsables de la maintenance et six techniciens R&D, ainsi que des techniciens de processus, des responsables d'installations et 25 participants ont répondu « autre », notamment, un technicien auto, un ingénieur biomédical, un technicien de service d'ascenseurs et un technicien en équipements biomédicaux.

Comme les outils de mesure sans fil ne sont disponibles que depuis quelques années, il est compréhensible qu'environ un tiers seulement des interrogés (35 pour cent/48 interrogés) signalent qu'ils utilisent des outils sans fil aujourd'hui. Parmi eux, sept utilisent des appareils sans fil Fluke CNX™, huit utilisent le tout dernier système Fluke Connect™ sans fil, et 33 utilisent des « outils individuels », notamment des caméras infrarougessans fil, des multimètres numériques (DMM), des lecteurs de diagnostic automobiles embarqués sans fil, des lecteurs de vitesse aérodynamique et de température pour applications HVAC/R, des testeurs de spectre de fréquence radio, et plus encore.

« Je pense que cela va augmenter la précision des inspections électriques ponctuelles et permettre un accès plus sûr à des événements électriques spécifiques »

Pourquoi pas sans fil ?

Pourquoi ne sont-ils pas plus à utiliser la technologie sans fil ? Pour quelque 60 interrogés, la réponse tient en un vilain mot en six lettres : BUDGET. « Mon employeur ne m'en a pas fourni », affirme Chris, électricien américain. « De ce que j'ai vu et lu sur eux, je pense que c'est une idée fantastique, notamment en termes de sécurité, mais pas seulement. » Clifford, technicien de service d'ascenseurs au Canada, a donné une réponse similaire : « On ne m'en a pas fourni. »

Pour d'autres, les outils sans fil ne font pas encore partie du programme pour diverses raisons.

« Nous n'avons pas encore envisagé les outils de mesure sans fil », affirme Eric, technicien de maintenance américain. Ted, responsable d'installations, déclare : « [les outils sans fil] sont relativement nouveaux, je viens d'apprendre qu'ils sont disponibles. Nos techniciens sont équipés et, tant qu'ils n'ont pas besoin de nouveaux équipements, le coût supplémentaire n'est pas réalisable. » Wayne, consultant en thermographie, indique : « nos équipements actuels n'intègrent pas la technologie sans fil. » Jeff, professeur à l'école des métiers en instrumentation et contrôles de traitement du pétrole et du gaz, envisage d'intégrer les nouveaux outils sans fil dans ses cours. « Je travaille toujours à la création de la partie sans fil du programme, explique-t-il, et je dois obtenir des instruments sans fil et des équipements de test. » Mais pour ce qui est de l'avenir, il prévoit que les outils sans fil « vont avoir un impact significatif. » Vincent, entrepreneur électricien, déclare : « Je ne sais pas grand-chose dessus et je suis en train d'apprendre. » Puis il a ajouté : « Je pense que cela facilitera les tests et le dépannage. »

De grandes attentes

Quelques non-utilisateurs comme Richard, électricien interne d'un organisme public, ne prévoient pas d'utiliser des outils sans fil. « Pourquoi le devrais-je ? » a-t-il demandé. Je ne me vois pas les utiliser. » Mais nombreux sont ceux qui voient les avantages, même si ce n'est que dans un futur hypothétique.

« Pour certaines tâches, utiliser des instruments de mesure sans fil devrait rendre les choses bien plus simples », affirme Allen, technicien de maintenance pour un fournisseur d'électricité américain. « La possibilité de placer la partie principale de l'instrument à un endroit et de prendre l'écran avec vous dans un autre endroit pendant que vous faites vos réglages pour le processus devrait être utile. »

« Pouvoir regarder un instrument de mesure tout en procédant à des démarrages ou à des tests dans une autre pièce devrait éviter d'avoir deux personnes pour tester un équipement », déclare James, technicien de maintenance dans un entrepôt frigorifique. Charles, technicien d'ingénierie de tests finaux, rejoint cet avis. « Souvent, les signaux doivent être réglés, étalonnés et il est difficile de voir l'écran ou le voltmère numérique », observe-t-il. Avec un instrument de mesure sans fil, vous pouvez atteindre le point de réglage même si l'instrument est de l'autre côté de la machine. »

Au-delà du facteur de commodité que les non-utilisateurs prévoient, se pose la question de la sécurité. « Je pense que les outils sans fil sont l'avenir », avance Kyle, technicien de processus industriel. « Ils améliorent la sécurité en permettant au technicien de connecter l'équipement, de quitter la zone de danger immédiat et de prendre les mesures nécessaires. » Mike, consultant en thermographie, partage cet avis : « Je pense que cela va augmenter la précision des inspections électriques ponctuelles et permettre un accès plus sûr à des événements électriques spécifiques. »

Avis des utilisateurs

Enfiler l'équipement de protection individuelle (EPI)
Utiliser des outils sans fil peut réduire en toute sécurité le besoin de porter des équipements de protection individuelle (EPI) complets.

Pour les non-utilisateurs, c'est un rêve. Pour les utilisateurs actuels d'outils sans fil , ces avantages font partie du travail.

« Je prends des relevés dans des centres de contrôle des moteurs et des tableaux électriques, ainsi que sur des commutateurs de transert automatique », explique Jeff, électricien interne et utilisateur de Fluke CNX. « Je prends tous types de relevés aujourd'hui réalisables sans être sur la ligne de feu. Je peux réaliser la plupart de mes contrôles de maintenance préventive sans avoir à enfiler mon équipement anti-arcs électriques. Ils me font gagner beaucoup de temps. Et le mieux c'est que vous pouvez faire votre travail et être hors de danger avec votre équipement de test. »

La sécurité était également un problème essentiel pour Jerry, électricien industriel interne. « Pouvoir surveiller le courant et la tension dans une armoire électrique sous tension fermée : c'est un magnifique outil à avoir. Mettre un instrument de mesure sans fil sur un équipement ou un tableau électrique pendant qu'il est hors tension est une chose sûre que je dois faire dans mon travail, et avoir la porte fermée lorsque l'alimentation est active. »

Lorsqu'il y a un risque d'arc électrique, la sécurité et la commodité vont de pair. « Je pense que la technologie sans fil sera bien plus utilisée », déclare Corey, ingénieur de maintenance industrielle et utilisateur de Fluke Connect qui programme, installe, met en service et met à niveau des bancs d'essai à servocommandes. « Vous pouvez installer votre instrument de mesure dans une armoire électrique, avoir l'écran en dehors et toujours pouvoir obtenir des relevés en direct, sans utiliser un équipement anti-arc électrique imposant, et sans la paparasse qui va avec. »

Les avantages sont nombreux, grâce à l'intégration de plusieurs types de données de test sans fil dans un ordinateur ou un smartphone.

D'autres utilisateurs se sont concentrés sur les possibles avantages de l'intégration de plusieurs types de données de test sans fil dans un ordinateur ou un smartphone, créant ainsi une sorte d'«Internet des objets» (IoT) miniature. Myles, consultant en électronique automobile, utilise des outils de balayage pour diagnostic, une caméra sans fil pour transmission vidéo, la capture sans fil de données de diagnostic embarquée pour fusionner avec de la vidéo en temps réel, la capture sans fil de données de bus CAN sous tension, et plus encore. Il prévoit que la technologie sans fil « rendra la configuration plus rapide/plus facile, permettra le contrôle sans fil d'appareils comme les oscilloscopes/appareils de mesure, permettra la capture simultanée de vidéo et de données, permettra la capture simultanée de données analogiques et numériques, et plus encore. »

Bien sûr, aucune solution n'est parfaite. Steve, technicien de maintenance industrielle et utilisateur de Fluke CNX, indique : « Je le sors parfois de son lieu de stockage et dois y remettre des piles, même s'il était éteint. »

Enfin, pour une personne interrogée, les testeurs sans fil sont plus qu'une bonne chose. Jonathan, qui utilise des appareils CNX Fluke dans son travail d'électricien interne au Canada, explique : « Les outils de test auront une importance considérable à l'avenir et rendront les tests/suivis et relevés multiples simplissimes. Ils m'économisent du temps, et mes jambes, lol ! J'adore cet ensemble ! Il fonctionne parfaitement. Le seul problème est d'essayer de le garder au même endroit - les collègues n'arrêtent pas d'utiliser mon matériel, parce qu'il est meilleur. »