Détection de problèmes critiques de chauffage par induction

06-20-2013 | Sécurité

Par Bennie Kennedy

Le chauffage par induction, qui se produit habituellement lorsque des conducteurs de phase sont acheminés autour de canaux de montage, supports ou barres de renfort métalliques, peut entraîner des défaillances catastrophiques et mortelles dans les équipements de distribution et de commande électriques. Les circuits à forte demande présentent un risque important de chauffage par induction car la quantité de chauffage par induction qui a lieu est directement proportionnelle à la charge appliquée. Réaliser régulièrement des évaluations par le biais d'images thermiques peut vous aider à détecter et corriger le chauffage par induction avant qu'il ne coûte des vies et de l'argent.

Pour réaliser une évaluation par images thermiques, utilisez un appareil d'imagerie thermique pour étudier les équipements de distribution et de commande d'énergie électrique pour détecter le chauffage par induction dans les systèmes de commutation, les tableaux électriques, les panneaux de contrôle et centres de contrôle des moteurs. Commencez par inspecter l'extérieur des boîtiers des équipements avant de retirer les panneaux. Faites très attention lorsque vous retirez les panneaux à l'endroit où vous suspectez la présence de chauffage par induction.

Inspection par images thermiques montrant un chauffage anormal.
Inspection par images thermiques montrant un chauffage anormal.
Câbles reposant sur un canal de support métallique, créant un risque de chauffage par induction.
Câbles reposant sur un canal de support métallique, créant un risque de chauffage par induction.

Une autre erreur courante pouvant produire du chauffage par induction survient lorsqu'un électricien se connecte au mauvais conducteur neutre. Le conducteur chaud (ou de phase) est dans une conduite, le conducteur neutre dans une autre. Dans ce cas, le panneau extérieur et la conduite peuvent être chauffés, ce qui entraîne une surchauffe de l'isolation du conducteur et endommage l'équipement. Cette erreur de câblage peut aussi faire que le conducteur neutre dépasse sa capacité, entraînant des dommages de l'isolation susceptibles de provoquer un incendie. Dans un cas, les neutres provenaient de différents panneaux de contrôle.

Inspection par images thermiques montrant le conducteursous tension (ou de phase) dans une conduite et le conducteur neutre dans l'autre.
Inspection par images thermiques montrant le conducteursous tension (ou de phase) dans une conduite et le conducteur neutre dans l'autre.

Les solutions possibles aux problèmes de chauffage par induction sont l'utilisation de matériaux non ferreux ou d'acier inoxydable dans les structures proches des conducteurs de phase. Si de l'acier est utilisé, placer des entretoises non conductrices et du matériel en acier inoxydable aux deux extrémités du support peut aider à éviter la magnétisation et l'effet d'induction.

Étant donné que l'effet de chauffage par induction est proportionnel à la charge appliquée, une inspection par images thermiques régulière doit être réalisée pour détecter un problème le plus tôt possible. Fluke propose une sélection de caméras thermiques, notamment la nouvelle Caméra thermique Fluke TiS pour le diagnostic de bâtiments.

Le National Electric Code aborde le chauffage par induction dans l'Article 408.3 (B) « Overheating and Inductive Effects » (Surchauffe et effets d'induction).