Corriger des problèmes de transformation alimentaire grâce à l'analyse des tendances sur site, sur l'écran d'un multimètre numérique

Les techniciens de maintenance doivent faire des dépannages en continu afin de s'assurer que l'équipement offre en permanence une performance optimale. Selon la taille et le champ d'application de l'installation, les opérations vont varier et différents produits et emballages sont produits en diverses tailles.

Les usines de traitement alimentaire utilisent souvent une large gamme d'équipements. Pour l'aspect traitement, ils peuvent disposer de pompes, de mélangeurs, d'équipements de vanne et de pompes à vide ; pour l'aspect finissage, des chargeuses robotiques, des machines d'emballage carton, des encaisseuses automatiques ainsi que des systèmes de convoyage. Dans ces environnements, les techniciens de maintenance doivent réaliser de nombreuses tâches, par exemple contrôler l'équipement robotique et la programmation API, réparer des pompes, dépanner une pompe à vide ou une vanne automatique.

Outils du professionnel

Ce travail exige une large gamme d'équipements, notamment des outils de diagnostic ScopeMeter, des pinces de courant, des caméras thermiques et surtout un multimètre industriel enregistreur. Shane Horn, technicien de maintenance dans une usine de traitement alimentaire au Canada, a ajouté, dans sa boîte à outils, un outil de diagnostic ScopeMeter® couleur 199C avec une pince de courant AC/DC, une caméra thermique Ti20 ainsi qu'un multimètre enregistreur industriel TRMS 289 avec TrendCapture pour enregistrer les données. Il fait partie d'une équipe de huit techniciens (deux par tranche horaire) chargés de l'entretien de tous les équipements.

De nos jours, selon Shane Horn, le multimètre numérique fait partie des instruments les plus utiles dans une boîte à outils. « Auparavant, j'utilisais une pince pour courant, mais elle n'avait pas la fonction d'enregistrement dont j'avais besoin. Comme mon emploi du temps est très chargé, il est difficile de rester debout et de tester des circuits pendant des heures. Les problèmes intermittents sont les plus difficiles à dépanner. Aujourd'hui, je peux brancher mon multimètre au circuit à dépanner et le laisser tourner pendant que je travaille sur un autre équipement. Si un problème survient, je peux arrêter la fonction d'enregistrement, et regarder les données dans un graphique directement sur l'écran du multimètre numérique et trouver immédiatement le défaut. »

Problèmes réels

Les fonctions d'enregistrement du multimètre numérique se sont avérées particulièrement utiles lorsqu'une des machines de remplissage d'emballage a commencé à dysfonctionner. En guise d'explication, l'alimentation en air de la machine est contrôlée par deux électrovannes qui sont alimentées par le circuit d'arrêt d'urgence de la machine. Si le bouton d'arrêt d'urgence est enclenché, la machine est ramenée à un niveau d'énergie zéro : l'alimentation électrique est coupée et les électrovannes sont mises hors tension (une des vannes isole l'air entrant et la deuxième élimine toute la pression d'air résiduelle).

Pendant que la machine d'emplissage fonctionnait, l'alimentation principale en air se libérait soudainement et éteignait la machine puis la remettait sous tension en une fraction de seconde. L'équipe de maintenance s'est vite rendu compte que trouver la cause de ce problème n'allait pas être si facile. « Nous avons parcouru le circuit et surveillé les relais d'arrêt d'urgence et tous les contacteurs associés, a expliqué Shane Horn. Nous n'avons rien trouvé d'évident, et avons commencé à resserrer tous les borniers à vis et à remplacer les contacteurs. Nous avons même changé les électrovannes. Le problème persistait. »

Il a alors décidé d'utiliser la fonction de tendance du multimètre numérique. Il a installé le multimètre dans le boîtier et a enregistré les actions du contacteur, mais sans succès. Il a donc continué le long du circuit et a surveillé l'alimentation DC 24 V alimentant le coté secteur du contact.

Lors de la panne suivante de la machine, il a « foncé jusqu'à la machine, arrêté la fonction d'enregistrement et vérifié ce qu'il venait de se passer ». L'écran indiquait une chute brutale (en pointe) dans l'alimentation 24 V d'une des alimentations DC. Après quelques recherches supplémentaires, Shane Horn a découvert que le ventilateur de refroidissement de l'alimentation était défectueux. Lorsqu'il surchauffait, sa sortie diminuait, ce qui coupait l'air dans la machine.

En plus de ce défaut, un nouveau problème de processeur est apparu. « Notre écran d'interface opérateur prenait beaucoup de temps à devenir actif à la mise sous tension, a-t-il expliqué. J'ai donc connecté mon Fluke 289 à l'alimentation 5 V DC et mis sous tension le système. Le multimètre a révélé que l'alimentation peinait à atteindre les 5 V DC. Puis au bout de deux à trois minutes, l'alimentation sautait directement à 5 V DC et l'interface homme-machine s'activait. »

Dans les deux cas, la réparation a simplement consisté à changer l'alimentation. Une fois que cela a été fait, un fonctionnement normal a été rétabli.

Exécuter plusieurs tâches en même temps facilement

Selon Shane Horn, disposer d'outils adaptés résulte en un gain de temps et d'énergie pour toute l'équipe. « Le Fluke 289 fait autant de travail qu'un autre électricien qui travaillerait avec moi. J'ai pu me concentrer sur d'autres tâches pendant que le Fluke 289 surveillait le circuit, un peu comme si j'avais le don d'ubiquité. »

Si les techniciens ne peuvent pas être partout et aider toutes les personnes dans une usine, des outils disposant des fonctionnalités adaptées, comme l'enregistrement de données, peuvent se révéler des ressources inestimables. Il est particulièrement important de s'assurer que les équipements proposent des fonctionnalités avancées faciles à utiliser et des fonctions de sécurité intégrées (un vrai plus pour les techniciens qui travaillent de nuit). Avec le multimètre adapté, les techniciens peuvent faire davantage de dépannages en moins de temps, ce qui se traduit finalement par une disponibilité plus importante et des taux de production plus élevés.