Adoptez une approche progressive du dépannage de système

Extrait du livre Motor and Drive Troubleshooting, écrit par Glen A. Mazur, publié par American Technical Publishers

Utilisez une pince multimètre ou un multimètre numérique performant, comme le multimètre Fluke 87V, pour effectuer des mesures de tension ou courant monophasé.
Utilisez une pince multimètre ou un multimètre numérique performant, comme ce Multimètre Fluke 87V, pour effectuer des mesures de tension ou courant monophasé.

Le dépannage est une procédure progressive dont l'objectif est d'identifier facilement et rapidement un problème dans un système ou un processus. Des instruments de test adéquats rendent la procédure plus fluide et permettent d'identifier plus facilement les problèmes secondaires, le cas échéant. Pour dépanner un système, un processus ou un équipement, commencez par collecter les enregistrements techniques provenant de sources appropriées, comme le fabricant de l'équipement (OEM), les fournisseurs, les contractants, les opérateurs et les services de maintenance. Choisissez des équipements de protection individuelle (EPI) et des instruments de test adaptés à l'intervention, puis isolez la portion du système ou de l'équipement à tester. Effectuez des mesures sur cette portion pour déceler des dysfonctionnements. Des mesures multiples peuvent être nécessaires pour vérifier un fonctionnement correct ou pour identifier un problème.

Lorsqu'un problème est localisé, réparez et testez la zone de problème pour vous assurer de son fonctionnement. Le processus de réparation peut nécessiter un service technique, des remplacements de pièces ou un remboursement de la garantie. Effectuez des mesures supplémentaires une fois que la réparation initiale est terminée pour déterminer s'il existe des problèmes secondaires.

Lorsque toutes les réparations sont terminées, documentez les procédures effectuées, en y incluant le problème d'origine, tous les tests et mesures effectués et les différentes étapes de la résolution du problème le cas échéant. Incluez également tout problème secondaire, s'il y en avait, ainsi que des suggestions de solutions. Répertoriez tous les EPI et outils utilisés pour le dépannage et notez tout ce qui aurait pu améliorer la procédure, comme des outils supplémentaires ou des formations.

En ce qui concerne les problèmes électriques, le dépannage peut s'effectuer sur tout un bâtiment ou un système ou sur un composant individuel. Le dépannage d'équipements électriques commence tout d'abord par des tests de base avant de passer à des tests plus avancés si nécessaire. Les tests de tension et de courant sont les plus répandus, et généralement les premiers effectués aux points de mesure ou d'accès d'accès facile.

Mesure de tension

Lorsque l'équipement est activé, le test de tension est la première étape logique de la procédure de dépannage. Pour comparaison, la tension doit être mesurée lorsque l'équipement est activé et lorsqu'il est désactivé. Lorsqu'il est désactivé, la tension fournie à l'équipement en question doit se trouver entre -10 % et +5 % de la tension indiquée sur la plaque signalétique de l'équipement.

Lorsqu'il est activé, la tension de fonctionnement ne doit pas varier de plus de ±3 % de la tension mesurée lorsque l'équipement est désactivé. Idéalement, dans un système de distribution électrique de taille adaptée, la tension mesurée ne doit pas varier, que l'équipement soit activé ou non. Une différence indique que le système de distribution électrique est surchargé, que les conducteurs sont sous-dimensionnés ou qu'ils fournissent de l'énergie depuis trop longtemps. Les chutes de haute tension nécessitent généralement de tester le système.

Lorsque vous effectuez des tests de tension de base, il est important de s'assurer que la mise à la terre est correcte et que les mesures sont effectuées entre chaque conducteur sous tension et la phase, entre chaque conducteur de phase à neutre (souterrain) et entre chaque conducteur de phase et la terre (mis à la terre). Ces mesures entre les phases ne doivent pas varier de plus de 1 % à 3 %. S'il y a des fusibles à l'endroit où les mesures de tension sont effectuées, testez-les pour vous assurer de leur fonctionnement correct.

Si la tension d'entrée et de sortie du fusible est la même, et que la tension dans le fusible est de 0 V, c'est que le fusible est correct (fermé). En revanche, si aucune tension n'est mesurée à la sortie du fusible, c'est qu'il est défectueux (ouvert). Ces mêmes mesures doivent aussi être effectuées à des points de charge individuels sur les équipements, comme les moteurs. Lorsque l'équipement est activé, la tension fournie doit se trouver entre 110 % et +5 % de la tension indiquée sur la plaque signalétique de l'équipement.

Tests de courant

Utilisez une pince multimètre ou un multimètre numérique performant, comme le multimètre Fluke 87V, pour effectuer des mesures de tension ou courant monophasé.
Un oscilloscope portable, comme cet outil de diagnostic ScopeMeter® Fluke 190-204,est idéal pour effectuer des mesures triphasées avancées.

Les tests de courant sont importants car ils permettent de révéler ce que ne révèlent pas les tests de tension. Un test de courant peut détecter si un moteur fournit toute sa puissance ou la moitié, ou si celui-ci est même inutilisable, alors qu'un test de tension peut être cohérent au niveau du moteur et de la charge. Un test de courant indiquera précisément le niveau réel de charge du moteur. À puissance maximale, le courant du moteur doit correspondre au courant indiqué sur la plaque signalétique du moteur. Mais de manière générale, la plupart des moteurs doivent en utiliser moins. Il est également important de mesurer le courant dans le temps ; à la différence de la tension, qui reste généralement la même, le courant varie en fonction de la charge nécessaire.

Les tests de courant et de tension peuvent permettre de détecter des problèmes de base, notamment les fusibles ouverts, les pertes de puissance et les moteurs surchargés. Cependant, pour comprendre le fonctionnement d'un moteur ou d'un système dans le temps, des tests et mesures plus complexes sont nécessaires, notamment des mesures de température minimale, maximale, relative et de crête ; celles-ci peuvent être obtenues à l'aide d'un multimètre numérique ou oscilloscope portable. Les oscilloscopes portables, en plus des énergimètres,peuvent effectuer des tests pour détecter des problèmes de distorsion de la forme d'onde. Les oscilloscopes portables sont parfaits pour effectuer des mesures avancées grâce à leurs fonctions de test sophistiquées.

Si un test indique un problème potentiel, un oscilloscope portable peut isoler le problème en question. Des problèmes fréquents peuvent être détectés grâce à ces méthodes de test, ainsi que des problèmes plus graves susceptibles de provoquer des dommages. Des mesures avancées, effectuées dans le temps et surveillées de près, peuvent fournir des informations importantes sur les systèmes et les équipements.

Commandez le livre (en anglais) Motor and Drive Troubleshooting
Cliquez ici pour en savoir plus sur la formation Fluke au dépannage de moteur et de variateur