Mesurer la résistance de la boucle de terre sans piquet

04-24-2012 |

La mesure de résistance de terre normale implique de déconnecter les piquets de terre parallèles, de planter plusieurs piquets de terre auxiliaires et d'utiliser un testeur de terre pour calculer la résistance des prises du système de mise à la terre. Mais parfois, il n'est pas possible de planter les piquets de terre, par exemple à l'intérieur d'un bâtiment, dans une sous-station de téléphonie cellulaire ou sur des pylônes électriques. Comment faire ?

Grâce à la méthode de test sans piquet, les piquets de terre ne sont pas nécessaires. Placez une pince multimètre de terre, comme le Fluke 1630, autour du piquet de terre ou du câble de connexion. Une moitié de la pince produit une tension connue alors que l'autre moitié mesure le courant. Le testeur détermine automatiquement la résistance de la boucle de terre au niveau de cette connexion à la masse. Vous pouvez également effectuer un test de continuité, une mesure de courant de fuite et une inspection du système de protection contre la foudre en suivant la même procédure, également sans couper le circuit.

N'oubliez pas : la méthode sans piquet suppose que dans les systèmes à prises de terre multiples ou parallèles, la résistance nette de l'ensemble des chemins de terre sera extrêmement faible comparée à celle d'un seul chemin (celui testé). Ainsi, la résistance nette de toutes les résistances de chemins de retour parallèles est en réalité de zéro. La mesure sans piquet mesure uniquement les résistances des piquets de terre individuels en parallèle aux systèmes de mise à la terre. Si le système de mise à la terre n'est pas parallèle, vous devrez alors avoir un circuit ouvert ou mesurer la résistance des boucles de terre.

Le Fluke 1630 mesure une résistance de terre de 0,025 à 1 500 ohms ainsi qu'un courant efficace vrai de 0,02 à 35 A et permet de mesurer des courants de fuite non invasifs de 0,2 à 1 000 mA. Il comprend une fonction d'alarme haute/basse aidant les utilisateurs à comparer rapidement la valeur mesurée par rapport à des limites supérieures et inférieures, une fonction de maintien de l'affichage, une fonction d'enregistrement qui permet de stocker les valeurs mesurées, et un étalonnage autonome automatique.

Test de mise à la terre (.pdf)